FÉVRIER 2010

FÉVRIER 2010

 

N.B.: Nous citerons les textes du Cardinal Malula de cette façon:

Œuvres Complètes du Cardinal Malula (OCCM), t. (Texte), vol. (Volume), p. (page)

Vol. I = Introduction générale, tables et index - Vol. II = Textes biographiques et générauxvol. III = Textes concernant l’inculturation et les abbésvol. IV = Directives diocésainesvol. V = Textes concernant la vie religieusevol. VI = Textes concernant le laïc et la sociétévol. VII = Textes concernant la famille. Théâtre et chants

 

1er  FÉVRIER

Prêtres, vous comptez parmi les intellectuels chrétiens. Ne craignez pas, mes chers amis, d’être ambitieux pour l’avenir de notre pays parce que nous, chrétiens, nous sommes ambitieux pour l’homme, pour sa dignité, pour son honneur. (OCCM, t. 256, vol. III, p. 311).

 

02 FÉVRIER

Que l’Évangile, que vous aurez pour mission d’annoncer à temps et à contre-temps par votre parole et plus encore par votre vie, soit vraiment perçu par tous ceux que vous servirez comme la « bonne nouvelle » du Royaume de Dieu, qui, non seulement ouvre aux hommes les chemins du Ciel, mais encore leur donne, dès maintenant, de vivre mieux sur la terre. (OCCM, t. 256, vol. III, p. 311).

 

03 FÉVRIER

Nous vous exhortons donc, chers Prêtres, à être de grands promoteurs de l’unité. (OCCM, t. 269c, vol. III, p. 329).

 

04 FÉVRIER

Le Christ, par son Esprit, révèle à son ami-prêtre toute la vérité, les secrets de son Royaume. Le prêtre devient alors un grand initié des mystères de Dieu. Tant qu’il n’est pas descendu dans la profondeur du Temple de Dieu, le prêtre ne parle pas du Dieu vivant et vrai. Seuls les mystiques parlent de leur expérience de Dieu. C’est pourquoi le Dieu des mystiques est un Dieu clair, simple et surtout bon. (OCCM, t. 269e, vol. III, p. 330).

 

05 FÉVRIER

Tous, solidaires et responsables, prêtres et laïcs sont appelés et envoyés pour la même œuvre de l’évangélisation du monde : Bâtir un monde meilleur, construire une humanité des frères, transformée par l’amour apporté par le Christ. En effet, comme nous l’avons dit plus haut, notre caractère sacerdotal ne fait pas de nous des super-chrétiens. Par le même baptême nous sommes égaux ; des disciples du Seigneur que la grâce de l’appel de Dieu a fait participer à son royaume (1 Th 2, 12 et Col 1, 13). (OCCM, t. 274c, vol. III, p. 338).

 

06 FÉVRIER

Les prêtres se souviendront qu’ils ont été choisis parmi les hommes et mis à part pour le Royaume de Dieu. Toute leur vie porte la marque du renoncement aux biens matériels. (OCCM, t. 279e, vol. III, p. 350).

 

07 FÉVRIER

Toute la formation des prêtres doit les amener à devenir des hommes véritables libres et les préparer à une vie d’ascèse, d’austérité, de discipline, de sacrifice et de privation. (OCCM, t. 279e, vol. III, p. 350).

 

08 FÉVRIER

Le train de vie des prêtres se rapprochera de celui de leurs frères au milieu desquels ils vivent ; le manger suffisant, nourrissant mais simple. Une vie de confort exagéré, des aises, une vie facile constituent un contre témoignage. (OCCM, t. 279e, vol. III, p. 350).

 

09 FÉVRIER

La prêtrise est un service spécial au sein de l’Église. Ne la considérez pas avant tout comme une promotion sociale ou un état de vie dans lequel on peut se procurer toutes sortes de privilèges et de facilités. (OCCM, t. 279f, vol. III, p. 351).

 

10 FÉVRIER

Le Christ a choisi la pauvreté pour venir jusqu’à nous ; il a vécu pauvre, il est mort pauvre. Il a montré un amour préférentiel pour les petits, les humbles ; il gardé sa pleine et totale liberté dans ses relations avec les femmes. (OCCM, t. 284c, vol. III, p. 361).

 

11 FÉVRIER

Dans les différentes activités apostoliques de la vie sacerdotale, les prêtres doivent connaître, reconnaître et établir une hiérarchie des valeurs des choses. (OCCM, t. 279c, vol. III, p. 346).

 

12 FÉVRIER

Les prêtres, par devoir filial, rendront visite à leurs parents, aux membres de leur famille et à des amis. Ils éviteront néanmoins tout ce qui peut les lier aux intérêts des puissants et des riches. (OCCM, t. 269e, vol. III, p. 330).

 

13 FÉVRIER

Les prêtres veilleront à se faire aider dans leur itinéraire spirituel. Pour discerner plus surement les appels de l’Esprit et évaluer leur vie, ils s’entretiendront régulièrement avec un Directeur Spirituel ou un prêtre ami ayant une sérieuse expérience spirituelle. (OCCM, t. 279b, vol. III, p. 345).

 

14 FÉVRIER

Les prêtres aimeront la Vierge Marie comme leur Mère. Ils imiteront sa parfaite disponibilité pour le projet de Dieu sur elle. Ils célébreront ses principales fêtes et seront fidèles à la récitation du chapelet. (OCCM, t. 279b, vol. III, p. 345).

 

15 FÉVRIER

C’est pourquoi, nous vous rappelons que la préparation des candidats au sacerdoce est l’affaire de tous ; une affaire grave dont nous portons tous la responsabilité. (OCCM, t. 249, vol. III, p. 300).

 

16 FÉVRIER

Dans le Christ, il y a une vie humaine et une vie divine. Dans le prêtre on veut trouver aussi une vie vraiment humaine et une vie vraiment divine. Le malheur, c’est que beaucoup apparaissent amputés soit de l’une, soit de l’autre. (OCCM, t. 236d, vol. III, p. 283).

 

17 FÉVRIER

Le prêtre fait devenir le Christ présent d’une manière particulière dans une communauté convoquée et réunie en son nom. Le Christ qui doit nous accompagner dans notre pèlerinage terrestre vers le Père comme la Nuée lumineuse qui conduisait le Peuple de Dieu dans le désert, et lui montrait le chemin de la terre promise. (OCCM, t. 232b, vol. III, p. 269).

 

18 FÉVRIER

Dans toute vocation il y a quatre facteurs : Dieu appelle ; l’homme qui répond librement à l’appel de Dieu ; la hiérarchie ou les supérieurs qui interprètent l’appel de Dieu ; il faut ajouter aussi le milieu qui façonne les individus, ou le peuple de Dieu au service duquel l’appelé est destiné. (OCCM, t. 229a, vol. III, p. 250).

 

19 FÉVRIER

La prière est l’âme de tout apostolat. (OCCM, t. 230, vol. III, p. 260).

 

20 FÉVRIER

La vie d’union avec Dieu s’entretient à travers : 1) la prière (orale, méditative, contemplative) ; 2) la Messe (célébration eucharistique) qui est union avec le Christ et à travers lui, avec tous les hommes ; 3) l’examen de conscience, l’introspection, faire le point de sa vie pour reconnaitre un des défauts à combattre, une des qualités à développer chaque année, chaque mois, chaque semaine, chaque jour ; 4) l’effort de s’ouvrir au prochain et de l’aider par amour pour Dieu. (OCCM, t. 229c, vol. III, p. 253-254).

 

21 FÉVRIER

Voici ce que doit être notre conviction profonde : toute communauté chrétienne est avant tout l’œuvre de l’Esprit. C’est l’Esprit Saint qui fait en sorte que les gens soient capables de vivre ensemble. Il rend possible la communauté sur la terre comme au ciel. (OCCM, t. 229c, vol. III, p. 254).

 

22 FÉVRIER

Nous avons le devoir primordial d’encourager, de préserver, de conseiller et de guider les jeunes dans la maturation de leur vocation. (OCCM, t. 230, vol. III, p. 261).

 

23 FÉVRIER

Un bon séminariste, qui aime vraiment sa vocation de prêtre, ne se contente pas de le dire mais le prouve par ses actes de chaque jour. (OCCM, t. 236c, vol. III, p. 282).

 

24 FÉVRIER

Le séminariste doit toujours se rappeler que la dévotion individuelle n’est pas opposée à la dévotion communautaire. Au contraire, c’est dans la liturgie communautaire que peut s’alimenter notre dévotion personnelle. (OCCM, t. 236c, vol. III, p. 283).

 

25 FÉVRIER

Le prêtre apparait donc comme l’homme du sacré ; les hommes, ses frères, ont besoin de lui pour leur rappeler les valeurs fondamentales de la vie. N’est-ce pas là un des points essentiels du sacerdoce catholique ? (OCCM, t. 269a, vol. III, p. 326).

 

26 FÉVRIER

Ce haut idéal de sainteté réclame du prêtre des efforts continus en vue de son assimilation progressive au Christ Grand prêtre ; assimilation qu’il doit pousser à son degré extrême de pauvreté, de célibat et d’obéissance. (OCCM, t. 269b, vol. III, p. 327).

 

27 FÉVRIER

Les Abbés doivent apprendre à collaborer avec les laïcs. Pour cela, il faut absolument que nous opérions en nous une véritable conversion des mentalités. Voici des convictions qui doivent être nôtres dans nos rapports avec les laïcs. (OCCM, t. 274c, vol. III, p. 338).

 

28 FÉVRIER

Les prêtres n’oublieront pas que leur vocation doit les amener peu à peu, dans toute leur vie, surtout si elle est active et agitée, à être des hommes intérieurs, vivant un contact personnel et intime avec le Seigneur. Ils pratiqueront donc l’oraison quotidienne. (OCCM, t. 279b, vol. III, p. 345).