JANVIER

N.B.: Nous citerons les textes du Cardinal Malula de cette façon:

Œuvres Complètes du Cardinal Malula (OCCM), t. (Texte), vol. (Volume), p. (page)

 

31 Janvier

j'emploie ce néologisme, christification, créé à dessein pour exprimer l'opération par laquelle l'Esprit Saint modèle en nous l'image du Christ en imprégnant notre humanité de la divinité du Christ" (...).

Pour ma part je vais essayer d’expliquer la mystique de la christification en me référant à deux textes de l’Apôtre Paul que je trouve surtout éclairants. L’un, je le considère comme le point d’arrivée où l’Esprit veut amener toute âme fidèle : l’union transformante la plus profonde et la plus intime que l’âme peut avoir avec le Christ ici-bas ; l’autre texte est comme le chemin, le moyen, le passage obligé ou la part de l’homme dans cette opération pour arriver à cette union intime et profonde.

 

Le premier texte : « Ainsi si je vis, ce n’est plus moi qui vit, mais c’est le Christ qui vit en moi » (Gal. 2, 20)

Le deuxième texte : « Lui de condition divine ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti lui-même prenant la condition d’esclave et devenant semblable aux hommes » (Ph. 2, 6-7) (OCCM, t. 169a, vol. III, p. 127 & 129).